Chaly, la fille à droite sur la première photo, est dominicaine, et son copain, en vert, cubain. Ils sont amis avec Osniel (au milieu), un prof de percussions cubain en volontariat à l’école. Chaly m’a envoyé ces photos de nous récemment. C’est le soir du concert du 14 février, pour l’inauguration du nouveau complexe touristique, en présence de Michel Martelly, le président haïtien. On est motivés, il ne pleut pas encore des cordes, on est juste entre deux “farinades”. On vient d’arriver, on ne sait pas trop où ni comment se placer, on hésite. Pierre me dit : regarde le putain de contre-jour là avec le spot blanc. Et ça fait la dernière photo. Merci Pierre. Chaly, la fille à droite sur la première photo, est dominicaine, et son copain, en vert, cubain. Ils sont amis avec Osniel (au milieu), un prof de percussions cubain en volontariat à l’école. Chaly m’a envoyé ces photos de nous récemment. C’est le soir du concert du 14 février, pour l’inauguration du nouveau complexe touristique, en présence de Michel Martelly, le président haïtien. On est motivés, il ne pleut pas encore des cordes, on est juste entre deux “farinades”. On vient d’arriver, on ne sait pas trop où ni comment se placer, on hésite. Pierre me dit : regarde le putain de contre-jour là avec le spot blanc. Et ça fait la dernière photo. Merci Pierre. Chaly, la fille à droite sur la première photo, est dominicaine, et son copain, en vert, cubain. Ils sont amis avec Osniel (au milieu), un prof de percussions cubain en volontariat à l’école. Chaly m’a envoyé ces photos de nous récemment. C’est le soir du concert du 14 février, pour l’inauguration du nouveau complexe touristique, en présence de Michel Martelly, le président haïtien. On est motivés, il ne pleut pas encore des cordes, on est juste entre deux “farinades”. On vient d’arriver, on ne sait pas trop où ni comment se placer, on hésite. Pierre me dit : regarde le putain de contre-jour là avec le spot blanc. Et ça fait la dernière photo. Merci Pierre. Chaly, la fille à droite sur la première photo, est dominicaine, et son copain, en vert, cubain. Ils sont amis avec Osniel (au milieu), un prof de percussions cubain en volontariat à l’école. Chaly m’a envoyé ces photos de nous récemment. C’est le soir du concert du 14 février, pour l’inauguration du nouveau complexe touristique, en présence de Michel Martelly, le président haïtien. On est motivés, il ne pleut pas encore des cordes, on est juste entre deux “farinades”. On vient d’arriver, on ne sait pas trop où ni comment se placer, on hésite. Pierre me dit : regarde le putain de contre-jour là avec le spot blanc. Et ça fait la dernière photo. Merci Pierre. Chaly, la fille à droite sur la première photo, est dominicaine, et son copain, en vert, cubain. Ils sont amis avec Osniel (au milieu), un prof de percussions cubain en volontariat à l’école. Chaly m’a envoyé ces photos de nous récemment. C’est le soir du concert du 14 février, pour l’inauguration du nouveau complexe touristique, en présence de Michel Martelly, le président haïtien. On est motivés, il ne pleut pas encore des cordes, on est juste entre deux “farinades”. On vient d’arriver, on ne sait pas trop où ni comment se placer, on hésite. Pierre me dit : regarde le putain de contre-jour là avec le spot blanc. Et ça fait la dernière photo. Merci Pierre.

Chaly, la fille à droite sur la première photo, est dominicaine, et son copain, en vert, cubain. Ils sont amis avec Osniel (au milieu), un prof de percussions cubain en volontariat à l’école. Chaly m’a envoyé ces photos de nous récemment. C’est le soir du concert du 14 février, pour l’inauguration du nouveau complexe touristique, en présence de Michel Martelly, le président haïtien. On est motivés, il ne pleut pas encore des cordes, on est juste entre deux “farinades”. On vient d’arriver, on ne sait pas trop où ni comment se placer, on hésite. Pierre me dit : regarde le putain de contre-jour là avec le spot blanc. Et ça fait la dernière photo. Merci Pierre.

Un making-of en forme de carnet. Un making-of en forme de carnet. Un making-of en forme de carnet. Un making-of en forme de carnet. Un making-of en forme de carnet. Un making-of en forme de carnet.

Un making-of en forme de carnet.

Un roman bien plus didactique que tous les cours d’histoire sur le cynisme et la cruauté de la dictature sous Duvalier, sur la délation, la cupidité, la rage de survivre, la rage tout court.

Des nouvelles d’Haïti avec de très belles images:


"Après moins de deux heures de prise de vue, noyé par les litres d’eau reçu, mon appareil s’éteint. Ni fleur ni couronne, un hommage lui sera rendu dans la plus stricte intimité…
Il reste le début d’une journée de reportage avortée:”

(d’après sa page Facebook)

Une gravure en tetra-pack pour le projet participatif de Tétra Éditions.

Quelques nouvelles: je suis diplômée, fini l’école, et l’exposition photo et son sur les musiciens haïtiens se monte doucement pour décembre.

J’ai reçu mes tirages d’expo qu’il faut que j’aille faire contrecoller, j’imprime mon livre, je construis et peins mes panneaux. À (très) bientôt ! J’ai reçu mes tirages d’expo qu’il faut que j’aille faire contrecoller, j’imprime mon livre, je construis et peins mes panneaux. À (très) bientôt ! J’ai reçu mes tirages d’expo qu’il faut que j’aille faire contrecoller, j’imprime mon livre, je construis et peins mes panneaux. À (très) bientôt ! J’ai reçu mes tirages d’expo qu’il faut que j’aille faire contrecoller, j’imprime mon livre, je construis et peins mes panneaux. À (très) bientôt ! J’ai reçu mes tirages d’expo qu’il faut que j’aille faire contrecoller, j’imprime mon livre, je construis et peins mes panneaux. À (très) bientôt !

J’ai reçu mes tirages d’expo qu’il faut que j’aille faire contrecoller, j’imprime mon livre, je construis et peins mes panneaux. À (très) bientôt !